Outils pour utilisateurs

Outils du site


linux

Trucs et astuces

  • find : find . -name “file” -exec chmod o+r '{}' \;
  • ajout cle de depot debian : apt-key adv –recv-keys –keyserver keyserver.ubuntu.com “LA_VALEUR_CLE”
  • création/restauration d'image avec partimage :
    • création : partimage -z1 -d -o -b -B=yes save /dev/xxx path_to_image_file
    • sauvegarde table de partitions : sfdisk -d /dev/xx > xx.sfdisk
    • sauvegarde mbr : dd if=/dev/xx of=xx.mbr bs=512 count=1
    • restauration table de partitions : sfdisk /dev/xx < xx.sfdisk
    • restauration mbr : dd if=xx.mbr of=/dev/xx
    • restauration : partimage -b -B=yes restore /dev/xxx path_to_image_file
  • formater une partition de grande taille : j=journalisation, m=pourcentage de blocs réservés au superuser, …
 mkfs.ext3 -j -m 1 -O dir_index,sparse_super device 

* remplacer une chaîne de caractères dans un fichier

 perl -pi -e 's/old_string/new_string/g' file
(linux) sed -i 's/old_string/new_string/g' file
(macosx) sed -i '' 's/old_string/new_string/g' file
  • Planifier des tâches avec cron
#minute (0-59),
#|      hour (0-23),
#|      |       day of the month (1-31),
#|      |       |       month of the year (1-12),
#|      |       |       |       day of the week (0-6 with 0=Sunday).
#|      |       |       |       |       commands

Grub2

Pour restaurer grub2 sur une ubuntu 10.04 :

- démarrer sur live cd de ubuntu

1ere méthode:

  1. sudo ⇒
    mount /dev/sda1 /mnt ; mount --bind /dev /mnt/dev ; mount --bind /proc /mnt/proc
  2. chroot /mnt ⇒ grub-install /dev/sda

2eme méthode:

mounter la partition sda1 dans /mnt puis:

grub-install --root-directory=/mnt /dev/sda1 --force

3eme méthode:

1-Installer “Boot-Repair” depuis une session live (DVD ou liveUSB) de Ubuntu.

Démarrer l’ordinateur sur le live CD (ou la liveUSB) Ubuntu et Choisir Essayer Ubuntu.

Ouvrir un terminal et saisir les commandes suivantes (appuyer sur Entrée après chaque ligne) 

 
  sudo add-apt-repository ppa:yannubuntu/boot-repair
  

2-Recharger la liste des paquets

  sudo apt-get update
  

3-Installer le paquet boot-repair

 art-get install boot-repair
 

Installation d'un serveur

  • Distribution : debian 5.0 (cd netinstall)
  • Installation minimale (décocher environnement graphique et système standard)
  • Partitionnement : root (/), swap (max 2xRAM), /home
  • Mises à jour :
     apt-get update && apt-get upgrade 

SSH : connexions à distance sécurisées

Ajout de SSH :

 apt-get install ssh 

SAMBA : domaine et voisinage windows

Ajout de SAMBA :

 apt-get install samba 
  • fichiers de configuration (dans /etc/samba)
    • smb.conf : paramètres de configuration
      ### Fichier de configuration de samba
      ### Parametres globaux
      [global]
      workgroup=NOM_DOMAINE
      netbios name=NOM_SERVEURSMB
      server string= Description du serveur
      #Authentification :
      security = user
      domain logons = yes # active la fonction controleur de domaine
      username map = /etc/samba/smbusers
      #Gestion des mots de passe :
      encrypt passwords = yes
      smb passwd file = /etc/samba/smbpasswd
      #Explorateur de machines :
      local master = yes # pour etre maitre explorateur local
      os level = 33
      domain master = yes # pour etre maitre explorateur de domaine
      #A ne pas utiliser si un PDC Windows NT existe dans le domaine
      #remote announce = 192.168.2.255/AUTREWRKGRP
      # permet d'annoncer la machine dans un autre sous-reseau, avec eventuellement un workgroup different
      #Parametres de connexion utilisateur (utile si on est PDC uniquement) :
      logon script = script.bat # script execute a la connexion
      logon path = \\%L\Profiles\%U
      #Utilisé par Windows NT pour le stockage du profil utilisateur (NTUSER.DAT, menus, etc ...).
      logon drive = h:
      #valable uniquement pour des clients NT -> définit le lecteur qui sera utlilisé pour la connection au répertoire personnel
      logon home = \\%L\%U\Profile
      #Chemin réseau du répertoire personnel
      #Resolution de noms :
      wins support = no
      wins server = 10.0.0.2
      wins proxy = yes
      dns proxy = no 
      #Casse des noms de fichier :
      preserve case = yes # maintient la casse
      short preserve case = no
      default case = lower
      case sensitive = no
      #Reseau : 
      socket options = TCP_NODELAY SO_RCVBUF=8192 SO_SNDBUF=8192
      interfaces = 10.0.0.1/32 
Variables
%u. Nom d'utilisateur pour le service courant.
%g. Nom du groupe primaire de l'utilisateur %u.
%U. Nom d'utilisateur pour le service courant. Ceci est le nom demandé par l'utilisateur, pas forcement le nom utilisé par Samba (cf. mappage sur autre utilisateur)
%G. Nom du groupe primaire de l'utilisateur %U.
%H. Répertoire personnel (home) de %u.
%v. Version de Samba.
%S. Le nom du service courant (par exemple le nom du partage).
%P. Le répertoire principal du service courant.
%h. Le nom Internet de la machine (hostname) sur laquelle tourne Samba.
%m. Le nom Netbios de la machine cliente.
%L. Le nom Netbios du serveur Samba. C'est le nom utilisé par le client, peut être utile pour différencier le comportement de Samba avec plusieurs noms Netbios.
%R. Niveau de protocole utilisé (CORE, COREPLUS, LANMAN1, LANMAN2 ou NT1).
%d. Numéro de process du processus serveur courant.
%a. Architecture du système client. Reconnait actuellement Samba, WfWg, WinNT et Win95. Le reste renvoie UNKOWN
%I. Adresse IP de la machine cliente
%T. La date et l'heure courante
%$(envar). La valeur de la variable d'environnement envar.
%N. (???) Nom du serveur hébergeant le répertoire personnel (home) NIS.
%p. (???) Chemin du répertoire personnel NIS, obtenu à partir de l'entrée NIS auto.map.
  • smbpasswd : fichier de mots de passe
  • smbusers : base d'alias nom unixnom windows
    # Unix_name = SMB_name1 SMB_name2 ... 
    root = administrator admin 

Antivirus

Backups

Firewall

Webmin et Usermin

RAID

Voir

  • CLI avec arcconf (ex avec le raid de lit-fs)
    • arcconf getstatus 1 → ok ?
    • arcconf GETCONFIG 1 → config
  • remplacer un disque défectueux et le mettre en hotspare
    • arcconf SETSTATE 1 DEVICE 0 1 HSP LOGICALDRIVE 1
      DEVICE channel# device#
      HSP pour mettre en hotspare
      LOGICALDRIVE logical-device-number
linux.txt · Dernière modification: 2017/10/16 13:46 par amnaouer